Accéder au contenu principal

De l'air !

De l'air, du vent, un superbe endroit, des gens gentils, des vélos partout, juste nous deux ♥

Deux ans que ça ne nous était pas arrivé... s'évader juste à deux, prendre l'air, profiter du silence sans contraintes...
La belle vie quoi, et ça fait du bien.
Le retour est difficile et chargé d'interrogations en tout genre : des envies de "juste" changer de déco, de maison, de fringues... et des tas de questions sur cette vie... qu'est ce que je fais là, entre 4 murs toute la journée à faire quelque-chose que ne me passionne pas ? Comment trouver l'équilibre entre "matériel" et "passion" ? Aurai-je assez de courage un jour ?
Bref. En attendant de (peut-être) trouver quelques réponses à tout ça, de jolies images pour se souvenir.


Commentaires

  1. Il semble tellement faire bon vivre la haut meme lorsque le temps est gris que forcément le retour à la réalité "agresse". Les questions que tu te poses je mr les suis beaucoup posées par périodes ( et peut être me les poserais je encore...) pour arriver à la conclusion que si depuis le temps je ne bougeais pas mes fesses c'était que finalement mon travail ne me déplaisait pas, que cette vie pro n'était pas inconfortable au point de vouloir modifier l'équilibre...Apres tout il y a le travail et puis il y a le reste... La famille, les amis, les voyages, les passions, les hobbies... Et c'est peut être un petit peu l'utopie de l'époque que de faire croire que tout le monde peut vivre de ses passions... Peut être... Disons qu'autour de moi je constate pas mal de parcours difficiles pour peu qui réussissent...
    Com à rallonge mais c'est tellement un sujet qui me tient à cœur... Je pourrais encore en écrire longtemps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le com à rallonge ;-) J'aime bien !
      et surtout il me fait du bien et me rassure. Je me pose régulièrement ces questions aussi et comme toi je n'ai jamais bougé les fesses. Mais de plus en plus, n'avoir un boulot qu'alimentaire me pose problème... j'ai l'impression d'être un imposteur... C'est vrai que ma pensée est sans doute déformée par ce que l'on voit ici et là, et comme toi, j'ai dans mon entourage des personnes qui galèrent mais bon... On n'est pas toujours maître de pensées rationnelles ;-)
      Et surtout, l'ennui, l'isolement et les "gens" du boulot me pèsent.
      Tu as raison aussi, il y a tout le reste... il faut que je me focalise là-dessus mais là aujourd'hui, "l'agression" du retour, comme tu le dis si bien, est très difficile... En tout cas, c'est un sujet intéressant et tellement bouleversant, merci pour cet échange !

      Supprimer
    2. Et j'aime lire ton comm à rallonge en retour... ❤️

      Supprimer
  2. DE bien jolies photos! ça donne envie d'aller y flâner....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Il faut y aller, c'est trop joli !

      Supprimer
  3. Merci pour ces jolis photos et ce petit coin du Nord qui me fait de l'œil depuis un petit moment déjà...
    Je constate que nous sommes plusieurs à avoir les mêmes interrogations, cela a un côté tellement rassurant de toutes vous lire. Un jour, peut-être, moi aussi....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est rassurant... Merci pour ton retour

      Supprimer
  4. 45 ans depuis quelques jours et je me pose les même questions....depuis 3 ans...dès idées se mettent en place mais je ne sais par où commencer et comment mettre en place ne serait ce qu'un début de quelque chose. Bref, dur de ne pas se sentir à sa place entre 4 mur toute la journée à faire un boulot qui ne nous correspondant pas. Dur de faire autre chose aussi....Par contre envie de voyages çà oui!!!
    Courage, je me rends compte que je ne suis pas seule dans cette tourmente et çà rassure. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est difficile... Merci de partager ça avec ton commentaire ! ce soir c'est la libération ;-) Bon week-end !

      Supprimer
  5. merci de nous faire partager ce bout de pays bas. Je rêvais d'aller à la villa Augustus, tes photos confirment qu'il faut que je fasse remonter ce rêve en haut de la liste !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

15

15 ans de ma vie laissent place à une nouvelle histoire...
Une page s'est définitivement tournée cette semaine et je n'ai rien ressenti.
Cela signifie sans doute qu'il était temps...
qu'il était temps de voir ma vie autrement, à travers autre chose.
Ma vie au travail a pris beaucoup de place dans ma tête ces derniers mois... sans doute trop.
Je ne sais pas quel bilan tirer de cette histoire mais je sais aujourd'hui que mes sentiments et mon mal-être étaient légitimes... je ne culpabilise plus d'avoir été si mal et ça c'est un grand pas.
Reste à écrire la nouveauté.
Je crois que l'histoire sera simple je trouve que c'est une sacrée chance.

Et la vie c'est aussi :
♥ des étapes franchies avec fierté
♥ de la tendresse et de l'amour
♥ (trop) peu de repos...
♥ mais plein de jolies choses vécues.

Si je ne reviens pas par ici d'ici là, je vous souhaite de bonnes vacances, un bel été et de la sérénité ♥



...

Jeudi, je commence à mi-temps mon nouveau travail.
Nouvelles missions, nouveau chef, nouveaux collègues.
Ce n'est pas l'issue que j'avais espérée au départ mais je suis soulagée.
Je suis soulagée et légère avec ce qui m'attend.

Je ne sais pas encore en quoi les évènements de ces deux dernières années m'ont changée.
J'aimerais pouvoir dire que maintenant "Je n'en ai plus rien à faire", "ça ne me touche plus"... mais je crois que ce serait mentir.
J'en ai encore à faire et ça me touche encore...

J'espère qu'un jour je serai un peu plus forte, j'oserai dire tout haut ce que je pense tout bas sans avoir peur que l'on me juge, que l'on ne m'aime plus.
J'aimerais être avec les autres comme je suis avec eux, confiante...







A côté...

♥ du soleil
♥ du vent
♥ des amis
♥ de belles rencontres
♥ du temps qui passe trop vite

... et la difficulté à lâcher prise...

Pour la première fois, même si ces vacances étaient parfaites, il m'a été difficile d'en profiter.
Des idées qui tournent en boucle, de la fatigue morale, trop de questions et peu de réponses... la peur d'avoir fait les mauvais choix... et finalement l'impression d'être passée à côté quoi.