Accéder au contenu principal

Ce matin...

Ce matin en lisant ces lignes chez Juliette, j'ai senti comme un écho...
Tout le week-end, je me suis sentie à fleur de peau, fatiguée, exaspérée par leurs querelles, leurs colères, par mon amoureux aussi... TOUT m'énervait. Je me suis sentie la plus intolérante du monde. Comme Juliette, parfois (souvent), j'aimerais être une autre... plus zen, plus posée, plus tolérante, moins exigeante avec les autres et avec moi. Plus sereine avec ma vie, quoi.
Je ne sais pas pourquoi je n'y arrive pas... Je ne sais pas non plus pourquoi il y a toujours 100 000 questions qui bourdonnent dans ma tête et qui cherchent parfois à résoudre des problèmes qui n'existent même pas.
J'aimerais être une fille cool. Le genre de fille qui rit des bêtises au lieu de s'énerver, le genre de fille qui sourit au lieu de soupirer, le genre de fille qui s'amuse au lieu d'angoisser.
Me laisser aller à la vie, tout simplement, et profiter de ce qu'elle m'offre... parce qu'elle est généreuse avec moi et souvent j'ai l'impression de l'oublier...


Commentaires

  1. t'es sure c'est pas moi qui ai écrit ça?!
    oups ben ça aurait pu...
    ben oui souvent quand on est exigeant avec soi même on ne l'est pas moins avec les autres...moi aussi je me dis souvent que tout pourrait être plus simple, plus cool, glisser sans prise de tête pour des choses qui n'en valent pas la peine...mais voila c'est ainsi...et finalement tout ne peut pas être parfait, c'est peut être ça qu'il faut arriver à accepter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cette parole de sagesse ;-)
      Oui, tu as raison, c'est ce qu'il faut réussir à accepter... mais quel travail sur soi parfois...!

      Supprimer
  2. Merci de ce post ! Cela me déculpabilise un peu. On est toutes pareilles finalement.

    RépondreSupprimer
  3. et malheureusement (ou pas après tout) le monde des blogs nous fait souvent miroiter qu'ailleurs c'est mieux, + cool, + zen, une maman épatante, des enfants géniaux...mais ça c'est parce qu'il n'y a que l'image et pas le son ;-)
    cf le post de céline ;-)

    lolabelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben oui comme je disais avec le son...ça te ferait déculpabiliser DESUITE!!!!!!!

      Supprimer
  4. oui et bien j'aurais pu l'écrire aussi ;-)

    RépondreSupprimer
  5. La vie est courte alors profite !
    Je suis du genre plutôt zen. Chaque problème a sa solution !
    Profitons de la vie tant qu'on peut et en souriant, la vie est plus simple.
    J'ai appris au fur et à mesure du temps que les sourires sont souvent récompensés.
    Profite.
    PS : je suis comme ça suite à des petites épreuves qui forgent le caractère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message ! Je profite, évidemment... mais c'est vrai que je manque souvent de légèreté... j'en suis consciente, alors je me dis que j'ai déjà fait un bon bout de chemin... et que je vais m'améliorer !

      Supprimer
  6. "Le genre de fille qui rit des bêtises au lieu de s'énerver, le genre de fille qui sourit au lieu de soupirer, le genre de fille qui s'amuse au lieu d'angoisser." Nous sommes effectivement au diapason ;-) Et je dis vive les blogs parce que les commentaires ici ou là font un bien fou finalement! J'en parlais avec une amie hier et on en venait à la conclusion que c'est une richesse de dire les choses il faut toutefois les dire correctement et se préserver. Mon objectif par exemple (et j'espère qu'il ne sera pas au nombre des nombreux objectifs que je ne respecte pas...) est de ne plus me laisser polluer par les humeurs des autres, cela signifie quand même qu'il est nécessaire que je prenne de la distance avec mon nombril... Je t'embrasse!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

15

15 ans de ma vie laissent place à une nouvelle histoire...
Une page s'est définitivement tournée cette semaine et je n'ai rien ressenti.
Cela signifie sans doute qu'il était temps...
qu'il était temps de voir ma vie autrement, à travers autre chose.
Ma vie au travail a pris beaucoup de place dans ma tête ces derniers mois... sans doute trop.
Je ne sais pas quel bilan tirer de cette histoire mais je sais aujourd'hui que mes sentiments et mon mal-être étaient légitimes... je ne culpabilise plus d'avoir été si mal et ça c'est un grand pas.
Reste à écrire la nouveauté.
Je crois que l'histoire sera simple je trouve que c'est une sacrée chance.

Et la vie c'est aussi :
♥ des étapes franchies avec fierté
♥ de la tendresse et de l'amour
♥ (trop) peu de repos...
♥ mais plein de jolies choses vécues.

Si je ne reviens pas par ici d'ici là, je vous souhaite de bonnes vacances, un bel été et de la sérénité ♥



...

Jeudi, je commence à mi-temps mon nouveau travail.
Nouvelles missions, nouveau chef, nouveaux collègues.
Ce n'est pas l'issue que j'avais espérée au départ mais je suis soulagée.
Je suis soulagée et légère avec ce qui m'attend.

Je ne sais pas encore en quoi les évènements de ces deux dernières années m'ont changée.
J'aimerais pouvoir dire que maintenant "Je n'en ai plus rien à faire", "ça ne me touche plus"... mais je crois que ce serait mentir.
J'en ai encore à faire et ça me touche encore...

J'espère qu'un jour je serai un peu plus forte, j'oserai dire tout haut ce que je pense tout bas sans avoir peur que l'on me juge, que l'on ne m'aime plus.
J'aimerais être avec les autres comme je suis avec eux, confiante...







A côté...

♥ du soleil
♥ du vent
♥ des amis
♥ de belles rencontres
♥ du temps qui passe trop vite

... et la difficulté à lâcher prise...

Pour la première fois, même si ces vacances étaient parfaites, il m'a été difficile d'en profiter.
Des idées qui tournent en boucle, de la fatigue morale, trop de questions et peu de réponses... la peur d'avoir fait les mauvais choix... et finalement l'impression d'être passée à côté quoi.