Parfois...

Parfois l'équilibre tient à peu de choses...
Se sentir utile, être là pour ses proches, son amie, la famille.
Et parfois, on est là, et pas là pour d'autres.
Et parfois, cette impression d'avoir fait le mauvais choix déséquilibre le reste.

Il est fin le fil sur lequel nous marchons, très fin.
Je ne suis pas funambule.

Et parfois, j'aimerais être un playmobil avec une tête en plastique.




Commentaires

  1. toujours ces aléas de la vie à surmonter...mais ne rendent ils pas plus fort? c'est ce qu'on dit...

    lolabelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message. Oui, ils rendent plus fort, c'est sûr... ma difficulté à moi, c'est surtout de savoir comment soutenir ceux qui sont affaiblis par la tristesse de ces aléas... c'est difficile de savoir comment les soutenir sans être envahissante. Et là, à (trop) vouloir ne pas être envahissante, j'ai l'impression d'avoir été absente... Bref, je ne veux surtout pas comparer ma difficulté avec la sienne, la mienne est bien minime à côté... Bises !

      Supprimer
  2. exactement! tout ce qui ne me tue pas me fortifie... alors on s'arme de courage! on positive ombellepélagie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour ton message. Positiver, oui, voilà une bonne recette. C'est pas toujours facile d'avoir les bons ingrédients ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

...

11